LA TERRE SE RÉVOLTE

(Re-création 2021)

De Sara Llorca, Omar Youssef Souleimane, Guillaume Clayssen

Avec Sara Llorca, Elie Youssef, Raymond Hosny, Thomas Poitevin

Mise en scène Sara Llorca 

Dramaturgie Guillaume Clayssen 

Scénographie et costumes Anne-Sophie Grac 

Composition musicale Benoît Lugué

Création sonore Benoît Lugué, Clément Roussillat, Quentin Fleury

Création lumières Camille Mauplot, Baptiste Godart

Assistante à la mise en scène Céline Lugué

Régie générale Julie Roëls

 

 

Construction décor Ateliers de la MC93

 

Production Compagnie du Hasard Objectif
Coproduction MC93 - maison de la culture de Seine-Saint-Denis, Bobigny ; Théâtre Gymnase-Bernardines, Marseille ; MC2: Maison de la culture - Scène nationale de Grenoble ; Les Célestins, Théâtre de Lyon ; Le Pont des Arts centre culturel de Cesson-Sévigné

 

Bureau de production (création 2020) En Votre Compagnie

Administration et diffusion (re-création) Émeline Hervé - Compagnie du Hasard Objectif 

 

Remerciements Tony Abdo-Hanna, Logann Antuofermo, Lou De Laâge, Ingrid Estarque, François Gauthier-Lafaye, Myriam Montoya, Tom Pézier, Matthieu Sandjivy.

 

Librement inspiré du récit Le petit terroriste d’Omar Youssef Souleimane publié par Flammarion (2018).

 

RESUME

Andréa, une philosophe française descendante de migrants espagnols, rencontre pour son travail de recherche Wassim, un poète, réfugié syrien. Leurs dialogues passionnés tandis qu’ils boivent de la bière tout au long de la nuit prennent la forme d’une épopée moderne, d’un conte philosophique très ancré dans les enjeux culturels contemporains. Il s’agit d’un voyage entre Orient et Occident, entre passé et présent, entre rêve et réalité, entre la petite histoire et la grande histoire. Il est porté par cinq comédiens et une danseuse réunis dans un espace qui ne cesse de se transformer, de Paris à Riyad en passant par Amman, Damas ou l’Andalousie d’autrefois. L’étreinte qui s’amorce est celle des questionnements de l’exil, de la guerre, de l’héritage familial. En poésie, non sans humour et par la grâce de la danse, s’esquisse une utopie libératrice.

La pièce se déroule à Paris, en 2017, le temps d’une nuit dans l’espace intime d’une chambre.

 

REPRESENTATIONS

26-28 octobre 2021 RE-CREATION au Théâtre des Célestins à Lyon (Festival Sens Interdits)

21-25 janvier 2020 au Théâtre Gymnase-Bernardines à MARSEILLE (13)

30 janvier - 9 février 2020 à la MC93 à BOBIGNY (93) 

03-04 mars 2020 au Théâtre Jean Vilar à SURESNES (92)

07 mars 2020 au Liberté - scène nationale de Toulon (83)

17-18 mars 2020 au Lieu Unique à NANTES (44) annulé

24 novembre - 6 décembre 2020 au Théâtre des Célestins à LYON (69) annulé

08 - 12 décembre 2020 à la MC2 : scène nationale de GRENOBLE (38) annulé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Reportage "en création" aux Célestins, Théâtre de Lyon

« Le jeune homme est dans le jardin de l'exil et son pays éphémère émerge de lui comme une voix qui proviendrait d'un puits

Le coeur de l’exilé est un trou noir colonisé par les lumières du monde Un vide qui précède l'imminence d'une explosion massive »

Omar Youssef Souleimane, in Loin de Damas